Les expositions > Actualités

Molinero

Anita Molinero. Des ongles noirs sous le vernis

19/01/2017

Du 5 février au 24 septembre 2017

Anita Molinero concentre son propos sur les matériaux de la sculpture, qui toujours sont à l'origine de ses œuvres. Elle s'engouffre dans la voie de l'objet, ouverte par La petite danseuse de quatorze ans d'Edgar Degas et par les recherches cubistes, puisant autour d'elle, dans le monde contemporain, les ressources nécessaires à ses expérimentations. Elle recourt aux matériaux ordinaires, sans noblesse aucune, des premiers montages en carton de ses « années punk », en passant par la découverte, en 1995, du polystyrène, et jusqu'à son utilisation actuelle des matières plastiques, qu'elles proviennent d'un objet reconnaissable - comme dans la récente série des Poubelles - ou de fragments non identifiables. Le rebut, le déchet, dont la portée symbolique charge ses œuvres d'une résonance écologique, sont avant tout symptomatiques de sa pratique inclusive qui étend considérablement la gamme matérielle allouée traditionnellement à la sculpture. Ancrées dans le monde, ses sculptures naissent de la récupération et du recyclage et se développent dans l'exploration et la trituration - pour ne pas dire dans la torture ou dans la destruction - d'une forme pré-existante.


Novarina accueil

Valère Novarina. Disparaître sous toutes les formes

19/01/2017

Du 5 février au 28 mai 2017

Valère Novarina peint, écrit, dessine et met en scène : le geste, le mouvement sont au centre de sa création. Selon lui, « l'organe de la pensée, c'est la main ». Il travaille l'espace comme de la matière et les couleurs comme du langage. Son théâtre cherche à rendre la parole saisissable et visible par son déploiement dans l'espace. Il manie depuis le début des années 1970 une langue vitale, éruptive et fiévreuse : elle parle de l'homme, qui hante son univers, prolifère, s'incarne en 2587 personnages dans son chef d'œuvre, Le Drame de la vie (1984). Par la plume, l'artiste appelle, dénomme, esquisse quelques silhouettes - ou creuse des corps ; il poursuit ses expériences d'inquiétude rythmique : renversements des sons des couleurs et des mots. Autant d'épreuves ; de variations d'un texte à l'autre, jusqu'à son tout récent opus, Le Vivier des noms, présenté en 2015 au Festival d'Avignon.



Agenda

Dimanche 26 février 2017 de 11h à 13h et de...

Un Dimanche en famille

Voir l'agenda

Contact

Musée de l'Abbaye Sainte-CroixRue de Verdun
85100 Les Sables d'Olonne
Tél : 02 51 32 01 16
musee@lessablesdolonne.fr

Facebook