Un autre oeil. D'Apollinaire à aujourd'hui

Un autre oeil. D'Apollinaire à aujourd'hui
3_SOTO-Jesus-Rafael-Salut-Daniel-1993
12 oct.

Vernissage - 18h30

Alors que la peinture du XXe siècle est en train de devenir une période "historique", l'un des plus étranges aspects de celle-ci n'a jamais encore été réellement abordé : comment et pourquoi, tout au long de ce siècle, des mouvements artistiques apparemment incompatibles ont-ils cohabité pendant les mêmes périodes:  fauvisme exaltant la couleur et cubisme se vouant au camaïeu, rigorisme du néoplasticisme et liberté du surréalisme... 

La seconde moitié du XXe siècle a vu encore s'affirmer ces approches opposées: alors qu'une nouvelle génération de peintres découvrait l'abstraction, quelques-uns des artistes majeurs de l'époque (de Hélion à Dubuffet, de Chaissac à Erro...) réinventaient au contraire l'image de la figure humaine. De même, une décennie plus tard, le Nouveau Réalisme prenait-il le contre-pied de la peinture minimaliste...

L'exposition - développant le principe de celle organisée il y a quelques années à Moscou et Saint-Pétersbourg par Daniel Abadie et Isabelle Fontaine pour le Centre Pompidou - entend démontrer que loin d'être opposées, comme il le semble au premier abord, ces approches différentes ont une unité : elles cherchent conjointement, mais en d'autres termes, à développer les découvertes de leurs prédécesseurs. Ainsi, pour reprendre historiquement cette approche, Matisse et Picasso répondent-ils de façons différentes (et qui ainsi paraissent opposées) à la dissolution de l'objet dans la lumière que leur ont laissé les peintres impressionnistes : le premier en restructurant l'image par l'intensité de la couleur; le second, au contraire, la fragmentant jusqu'aux limites de l'illisibilité...

Cette lecture différente de l'histoire des mouvements picturaux est aussi, pour le public, l'occasion de revisiter la création d'un siècle de peinture dans une optique nouvelle et par là-même propre à susciter un renouveau d'intérêt.

 

Avec des œuvres de : Hans Hartung, Pierre Soulages, Georges Mathieu, Camille Bryen, Jean Fautrier, Olivier Debré, Jean Messagier, Marcelle Cahn, Auguste Herbin, Alberto Magnelli, Jean Hélion, Jean Dubuffet, Gaston Chaissac, Arman, César, Daniel Spoerri, Jacques Villeglé, François Dufrêne, Jesus-Rafael Soto, etc.

 

Commissariat scientifique : Daniel Abadie

 

Exposition présentée en partenariat avec le LAAC, lieu d'Art et Action contemporaine // Musée des Beaux-Arts de Dunkerque et le Musée de l’Hospice Saint-Roch à Issoudun.

Parution d’un catalogue à l’occasion de l’exposition