Aux sources des années 1980

Aux sources des années 1980
Laget Exposition
Laget Exposition
09 juin
22 sept.

Aux sources des années 1980

Eighties and Echoes

Les nouvelles démarches picturales qui émergent à la fin des années 1970 et au début des années 1980 se positionnent contre une domination de l’abstraction et d’une idéologie avant-gardiste réductrice : diktat de la rupture, mort du tableau, vision linéaire et progressiste de l’art. De jeunes peintres entendent, dès leurs formations aux Beaux-Arts, réinterroger la forme traditionnelle du tableau, la figure, l’illusion de profondeur, en se nourrissant d’une multitude de modèles.

L’exposition Aux sources des années 1980 interroge leur musée imaginaire et en cherche l’écho dans des formes survivant dans la peinture des années 1980 en France, à partir d’un ensemble d’œuvres représentatives d’un dialogue fécond avec la tradition. En confrontant des démarches très diversifiées, elle permet d’appréhender la peinture de cette période dans son ensemble, en faisant éclater les habituels clivages entre Peinture cultivée et Figuration Libre.

Envisageant différents rapports au passé, entendu comme moyen de renouvellement de la peinture, ou comme véhicule dans des visions du monde singulières, mais jamais comme une fin en soi, les œuvres présentées tantôt dialoguent avec un modèle précis, tantôt réactivent des sujets traditionnels autour de trois grandes thématiques : individu et société, amour et altérité, nature et sacré.

 

Avec des œuvres de : Jean Michel Alberola, Georges Autard, Rémi Blanchard, Jean-Charles Blais, François Boisrond, Philippe Cognée, Robert Combas, Vincent Corpet, Hervé Di Rosa, Philippe Favier, Gérard Garouste, Gérard Gasiorowski, Dominique Gauthier, Jean Pierre Giard, Patrice Giorda, Philippe Hortala, Denis Laget, Gérard Traquandi.

Commissariat scientifique : Amélie Adamo

 

En marge de l’exposition, l’espace des combles sera investi par le travail de jeunes artistes invités par leurs aînées. Regards croisés entre les années 1980 et la création actuelle, résonances des thèmes ou des problématiques formelles : les œuvres choisies ou produites pour l’occasion proposent un autre point de vue et ouvrent le regard sur une histoire de filiation et d’écarts qui ne cessent de faire la peinture.

 

Avec des œuvres de : Guillaume Bresson, Alice Chanclu, Sepand Danesh, Grégory Derenne, Elsa Gurrieri, Nathanaëlle Herbelin, Orsten Groom, Lucas Mancione, Stéphanie-Lucie Mathern, Fabien Merelle, Théodore Parizet, Clémentine Post, Samuel Richardot, Raphaël Sitbon, Apolonia Sokol, Hazel Ann Watling, Justin Weiler.